Lentement mais surement vers une Loi d’Orientation Agricole pour le Benin : tenue de l’atelier national de validation du mémorandum paysan

C’est dans la salle de conférence de l’institut « Chant d’Oiseau » à Cotonou   que s’est tenu le mardi 20 Décembre 2016 l’atelier national de validation du mémorandum paysan devant alimenter l’élaboration de l’avant-projet de la Loi d’Orientation Agricole du Bénin. Ont pris part à cet atelier quelques élus et techniciens du réseau FUPRO et de la PNOPPA-BENIN, notamment leurs Président Lionel GUEZODJE et Léopold LOKOSSOU. L’atelier a connu en outre la participation des délégués régionaux, des membres du comité technique de l’élaboration du mémorandum et des représentants du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP).

L’objectif global de l’atelier est la validation par les délégués régionaux du document de mémorandum issu des différentes concertations. De façon spécifique il s’agit de :

  • Présenter aux délégués régionaux le document de mémorandum paysan issu des concertations
  • Amender et valider la proposition du mémorandum paysan
  • Définir une feuille de route pour la remise officielle du document au gouvernement et la préparation de la participation des organisations paysannes à la phase d’écriture d’une future loi d’orientation agricole.

image-2

Dans son allocution d’ouverture, le Président de la FUPRO a remercié tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ont porté différents appuis à la FUPRO tout le long du processus. Le Président de la PNOPPA, après avoir remercié le Ministre de l’Agriculture a rappelé que l’idée d’une loi d’orientation agricole a germé depuis 2009 et que l’élaboration du Mémorandum vise à tracer la voie pour l’élaboration de la Loi d’Orientation Agricole qui interviendra bientôt pour inspirer toutes les politiques publiques en faveur du développement du secteur agricole. Le Conseiller Spécial du Ministre de l’Agriculture aux Organisations Paysannes quant à lui a apprécié la démarche des leaders d’OP et l’initiative de ce mémorandum dont le but ultime est d’aboutir à la loi d’orientation agricole. Enfin, il a pris au nom du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, l’engagement d’accompagner tout le processus jusqu’à l’élaboration de la Loi d’Orientation Agricole (LOA).

A l’issue d’une présentation sur la méthodologie d’élaboration du mémorandum paysan et son contenu, des propositions d’amendements ont été faites et validées par les représentants paysans.

image-3

Enfin, une feuille de route pour la remise officielle du document au gouvernement et la préparation de la participation des organisations paysannes à la phase d’écriture d’une future loi d’orientation agricole est définie.

Leave a Reply