La FUPRO-BENIN et la GIZ s’engagent pour une meilleure gestion des terres au Bénin à travers le PROSOL.

PROSOLOK2

Remédier aux pratiques destructrices des sols et œuvrer à leur restauration,  tel est l’objectif que poursuit l’initiative “Un Seul Monde sans faim ” (SEWOH), fruit de l’accord entre le Bénin et le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ), pour la mise en œuvre du Projet « Protection et Réhabilitation des Sols (PROSOL) ».

Ce projet couvre plusieurs domaines et a pour objectifs  spécifiques:

  • la protection des sols d’une manière générale ; et :
  • la restauration des sols dégradés dans le but d’augmenter les rendements des principales cultures (maïs, coton, sorgho, igname)

Pour atteindre ces objectifs, le ProSol en collaboration avec la FUPRO-BENIN place le développement rural au cœur de son action à travers une agriculture durable. Ils visent ainsi promouvoir l’approche de la Gestion Durable des Terres dans 17 communes sélectionnées au Bénin en formant et en déployant sur le terrain des techniciens sur la mise en œuvre des mesures de Gestion Durable des Terres et d’Adaptation aux Changements Climatiques (GDT/ACC). En outre, ce projet vise aussi à appuyer et suivre 35.000 producteurs/trices dont 35 % de femmes en vue de réhabiliter et protéger 20.000 à 30.000 ha de terres dégradées.

D’ores et déjà, les capacités des techniciens du projet ont été renforcées et ces derniers à leur tour s’attèlent à la formation des producteurs dans les différents villages concernés, et les informant sur les mesures de Gestion Intégré de la fertilité des sols, mesures de Conservation des eaux et du Sol, mesures d’Intégration agriculture-élevage, mesures d’agroforesterie, de la Foresterie et mesures d’Adaptation aux Changements Climatiques.

Ainsi, l’association des cultures, l’assolement et la rotation des cultures, le semi direct sous couvert végétal, l’utilisation du Mucuna, d’Aeschynomène et du Pois d’Angole ont été proposées aux producteurs comme mesures de la restauration de la fertilité des sols. Pour la conservation des eaux et des sols, le labour perpendiculaire à la pente et l’entretien des cultures ont été conseillés avec la réhabilitation des vergers, la plantation de Gliricidia, l’installation des Brises vent, la clôture des champs à base de Ziziphus et la régénération Naturelle Assistée pour l’Agroforesterie. De plus, la plantation de l’Enterolobium  pour la foresterie et le semis étalé dans le temps avec l’utilisation des cultures tolérantes à la sécheresse ont été proposés par les techniciens de la FUPRO-BENIN aux producteurs des communes de Za-kpota, de Djidja, de Zogbodomey, d’Agbangninzoun et de Covè.

 

PROSOL OK3

En outre, des semences de Mucuna, d’Aeschynomène, de Gliricidia, d’Entérolobium, de Ziziphus etc. ont été mises à la disposition des producteurs pour la réalisation des parcelles de démonstration et ce sous l’égide des dits techniciens.

Face aux phénomènes des changements climatiques et leurs impacts sur la qualité de nos sols, le PROSOL apparait comme un gros pouce qui fera à coup sûr la différence.

 

Comment List

  • Merci pour cet article

  • Greetings! Very helpful guidance on this post! It’s the
    small changes that make the biggest changes. Thanks a lot for sharing!

    • Rose Gougbenou 19 / 06 / 2017 Reply

      Greetings
      You are welcome. Thanks for following us

  • I’m not sure where you are getting your information, but good topic.
    I needs to spend some time learning more or understanding
    more. Thanks for fantastic info I was looking for
    this information for my mission.

Leave a Reply