FENAPIB: La reddition de compte comme principe de gouvernance

La pisciculture n’est plus le parent pauvre du ministère

C’est ce  07 juillet 2019 que les membres de la Fédération des Pisciculteurs du Bénin (FENAPIB) ont tenu leur Assemblée Générale Ordinaire pour faire le bila et donner de nouvelles orientations à l’organisation au siège de la Fédération des Unions de Producteurs du Bénin (FUPRO-Bénin).

C’est le président de l’organisation, Mr Martin SOLAGNON qui a planté le décor par un bilan sommaire de sa gestion.

A sa suite, Mr Athanase AGUIYA, président de la FUPRO-BENIN a prodigué des conseils à cette organisation qui selon lui reste la première dans le domaine. Il faut essentiellement retenir qu’il faut que la FENAPIB doit suivre les réformes en cours dans le secteur pour garder sa place de leader. Il s’agit en l’occurrence  de la constitution en inter-profession. Il n’a pas manqué de les exhorter à travailler à gagner en autonomie afin que l’aide des partenaires soit un complément désormais et non la principale ressource de survie des organisations telles que la FENAPIB.

Le représentant du Ministère de l’agriculture en la personne de Mr Hyppolyte KOUNOU Coordonnateur du Projet de Vulgarisation de l’Aquaculture Continentale en République du Bénin (PROVAC). En tant que principal partenaire de l’organisation, il a regretté l’absence d’autres partenaires à accompagner les pisciculteurs qui ne sont plus les parents pauvres du ministère. Son principal souhait est que des dispositions concrètes soient prises en cette période de restructuration.

C’est e souhaitant une AG conviviale que ce dernier a sollicité le président de la FUPRO à procéder à l’ouverture officielle.FéNAPIB_FUPRO_AG

FéNAPIB_FUPRO_AG

 

Leave a Reply